Objectifs Outils Iac

1. Configuration Management tool

En génie logiciel, la gestion de la configuration logicielle (SCM ou S / W CM) consiste à suivre et à contrôler les modifications apportées au logiciel, dans le cadre plus large du domaine multidisciplinaire de la gestion de la configuration. Les pratiques SCM incluent le contrôle des révisions et l’établissement de “baselines”. Si quelque chose ne fonctionne pas, SCM peut déterminer ce qui a été changé et qui l’a modifié. Si une configuration fonctionne correctement, SCM peut déterminer comment le répliquer sur de nombreux hôtes. 1

2. Deployment tool

Le déploiement de logiciels est l’ensemble des activités qui permettent de disposer d’un système logiciel. Le processus de déploiement comprend plusieurs activités interdépendantes avec des transitions possibles entre elles. Ces activités peuvent avoir lieu du côté du producteur ou du consommateur ou des deux. Étant donné que chaque système logiciel est unique, les procédures ou les processus précis au sein de chaque activité peuvent difficilement être définis. Par conséquent, le “déploiement” doit être interprété comme un processus général qui doit être personnalisé en fonction d’exigences ou de caractéristiques spécifiques. 2

3. Orchestration of Deployment tool

L’orchestration décrit le processus automatique d’organisation, de coordination, et de gestion de systèmes informatiques complexes, de middleware et de services.3

4. Provisioning tool

Le “provisionnement” - calque français du mot provisioning, mot anglais signifiant l’approvisionnement, est un terme utilisé dans le monde de l’informatique désignant l’allocation automatique de ressources. Les outils de provisioning sont des outils de gestion de configuration (ou de « gestion de paramétrage ») permettant d’installer et de configurer des logiciels à distance (télédistribution), ou encore d’allouer de l’espace disque, de la puissance ou de la mémoire. Dans le monde des télécommunications, le provisioning consiste à adapter un service aux besoins d’un client. Dans certains cas, l’utilisateur peut même effectuer lui-même certaines opérations : il s’agit alors d’auto-provisionnement, en anglais « self-provisioning ». Au sens large, le provisioning est l’affectation plus ou moins automatisée de ressources à un utilisateur (poste de travail, téléphonie). 4